conseil et soutien pour les victimes du racisme de l'intolérance et de la violence structurelle


SOS racisme est un centre de consultation pour les victimes du racisme, de l'intolérance et de la violence structurelle, ainsi que pour les proches et les témoin-e-s de telles incidents et circonstances.

  • Conseil: Avez-vous été discriminés ou traités injustement en raison de votre provenance, la couleur de votre peau ou de votre croyance? Nous vous indiquons vos droits et vous orientons et vous conseillons dans vos actions contre les auteurs de telles injustices.

  • Nous répondons vos questions relatives à la migration et l'asile.  Là où cela est possible on vous aidera.

  • Consultation sociale: Est-ce que vous vous sentez discriminés ou à votre désavantage en Suisse? Nous vous épaulons dans la demande d'assistance sociale nous faisons de médiateurs et nous vous aidons à confronter les iniquités.

  • Service rédactionnel: On vous aide à rédiger vos lettres aux instances officielles, en plus nous offrons un service de traductions privés et publiques.

  • Consultations dans différentes langues:  Nous vous conseillons en allemand, italien, anglais, espagnol, portugais et français.

  • Confidentialité: Notre service garantit la confidentialité absolue. Vos données personnelles ne seront transmises en aucun cas à des tiers.

 

Monitoring

 

Seulement si c'est connu que la discrimination existe on y peut remédier!

C'est pour cela que SOS racisme documente les incidents racistes portés à notre connaissance. Tous les cas sont traités confidentiellement. La documentation est effectuée en forme anonymisée.

La documentation des incidents racistes est effectuée à travers le système de monitorage DoSyRa. Cette banque de données est gérée par la Commission fédérale contre le racisme (CFR) et humanrights.ch et alimentée par un réseau de centres de consultation pour les victimes du racisme. Les cas y rapportées sont analysés statistiquement et publiés annuellement dans une brochure avec le titre "Incidents racistes traités dans le cadre de consultations".